Approches

systémiques

L'approche systémique porte une attention particulière au contexte dans lequel les difficultés apparaissent. Elle appréhende l'individu comme un être en relation avec son environnement, sa famille, ses groupes d'appartenances, sur lesquels il agit et qui agissent sur lui en retour. L'approche systémique interroge l'influence de l'extérieur et des relations sur le développement de nos schémas de pensée et d'action, pour mieux cerner et faire évoluer les rôles que l'on endosse et les répétitions de schémas. La thérapie systémique se travaille également en setting individuel (Psychothérapie Individuelle d'Orientation Systémique) .

Une attention toute particulière est portée aux dynamiques transgénérationnelles, c'est à-à-dire l'influence, sur le présent, des événements déroulés dans notre famille d'origine, au travers de notre arbre généalogique, et des relations vécues avec nos proches et nos ancêtres.

L'approche transculturelle reconnaît l'importance des groupes d'appartenance culturels pour la construction des systèmes de valeurs et des représentations d'un individu, et les considère comme des ressources essentielles au recouvrement de la santé.  Il en est de même des ressources et croyances spirituelles. 

Lorsque nécessaire, une intervention transculturelle peut s'enrichir de la collaboration avec un interprète médiateur-culturel ou le représentant reconnu d'une confession ou d'une communauté.

Psychotraumatologie

La Psychotraumatologie porte une attention particulière à la souffrance et aux difficultés des suites de la confrontation à des événements difficiles. Ceci qu'il s'agisse d'événements ponctuels (agression, accident, violence, maladie, catastrophe naturelle, etc) ou récurrents (harcèlement, actes de guerre), qu'ils se déroulent à l'âge adulte ou prennent leurs racines dans l'enfance (vécu de négligence ou maltraitance, abus, situation familiale difficile).

La confrontation à ces événements peut précipiter des troubles en lien avec des états psychologiques de stress dits post-traumatiques, dont certains signes peuvent être des images ou ressentis intrusifs de l'événement passé dans le présent, des cauchemars, des troubles anxieux , du désarroi,  le sentiment de ne plus se reconnaître., entre autres.

La Thérapie EMDR (F. Shapiro) signifie en français la thérapie de désensibilisation et retraitement des informations par les mouvements oculaires.  Elle est considérée par l'OMS comme l'une des approches les plus efficientes du traitement d'état dits post-traumatiques. Dans cette approche, la psychothérapie traditionnelle rencontre les derniers apports des neurosciences en matière de compréhension de la neurobiologie du stress et du trauma. La thérapie EMDR soutient le traitement neurologique naturel de l'information, pour un "re-traitement" de l'événement traumatique visant à encoder le souvenir dans les mémoires du passé.

La Psychothérapie Psychodynamique Imaginative des Traumatismes (PPIT), élaborée par L. Reddenmann et inspirée de la Théorie des Etats du Moi (Watkins et Wattkins, 2003) est une approche intégrative qui donne une large place à l'imagination et à des exercices de type hypno-imaginatifs. Ainsi, au travers de la représentation d'événements réellement vécus ou de scénarios imaginés, la personne se crée un nouveau cadre pour réélaborer le passé et envisager un chemin d'avenir différent.

La Théorie de la dissociation structurelle de la personnalité (Nijenhuis, Steele, Van der Hart, 2010) offre un paradigme et une méthodologie supplémentaire pour traiter les symptômes de type dissociatifs consécutifs à un vécu de trauma. Ici, l'approche thérapeutique s'enrichit des dernières connaissances dans la neurobiologie du stress pour mieux comprendre le phénomène de la dissociation.

La Cohérence Cardiaque est une pratique basée sur une respiration contrôlée en pleine conscience. L'étude des pratiques méditatives et des conditions nécessaires à l'équilibrage de notre système nerveux ont mené des professionnels tels que le Dr. D. O'Hare à  modeliser des techniques de respiration favorisant un état d’équilibre physiologique, physique, mental et émotionnel. Les bienfaits et les résultats de cette pratique sont connus dans les domaines de la gestion du stress, de l'anxiété, et de multiples désordres de type psychosomatiques. 

La Psychologie d'urgence s'intéresse aux premiers gestes relationnels et pragmatiques soutenant la personne confrontée à un événement difficile  (incident critique). Ceci dans l'optique de la mobilisation des ressources dont elle est tout naturellement en possession pour un retour à sa santé. 

L' Entretien structuré de débriefing psychologique est un canevas d'entretien semi-dirigé dont le but est de mobiliser les capacités d'élaboration des événements par leur mise en récit différencié sur le plan des pensées, des émotions et des sensations. Il s'agit d'une prestation donnée peu de temps après l'exposition à un événement traumatisant.

 
 
20181115_181339.jpg